JM Bourry sur WebGL Academy | Un article de journal sur le procès

Les Huissiers de l'ONU

Une haine contre le Commissaire

Les blogueurs se croient souvent tout permis sur Internet. Mais ce n'est pas car tout est permis que tout est possible et envisageable. Deux personnes du Havre en ont récemment fait les frais. Pour avoir harcelé en ligne M Jean Marie Bourry en postant une multitude de billets de blog, de commentaires, d'articles et de posts sur les réseaux sociaux à caractère diffamatoire.

Leur victime a déposé plaine au tribunal de grande instance (TGI) et ils ont été condamnés à de lourdes amendes. Mais problème : les deux sont insolvables et vivent des minimas sociaux. Et pire : ils continuent de déverser leurs loghorrées mensongères sur 7 blogs différents au total !

Dans les lignes qui suivent vous pourrez constater un copier collé, quelques fautes de syntaxe en moins, du style de leurs propos. C'est affligeant, immonde et facheux.

Jean-Marie Bourry contre-attaque

Les histoires d'huissiers se finissent soit bien, soit mal. Lorsque celà commence au tribunal de grande instance (TGI) du Havre, ça se finit souvent mal. Deux bloggers ont pris la facheuse habitude de harceler M Jean-Marie Bourry sur internet, publiant moult blogs diffamatoires sur Blogspot, Nouvel Obs blogs, Wordpress, Mediapart...

En réponse à ces attaques, voici une page qui n'a pas grand intérêt mais qui a le mérite de présenter le genre de charabia que les deux huluberlus déversent sur la toile. Pas beaucoup de terme techniques, rien au sujet du WebGL ou des technologies 3D, mais une concaténation procédurale indigeste au possible.

Ainsi, je vous souhaite une bonne lecture. Si vous tombez sur cette page c'est bon signe : celà signifie que la page originale a été remplacée. Elle ne tardera pas à vous rediriger vers un site internet plus intéressant.

L'ex-chef de la police de l'ONUCI m'envoie ses huissiers me harceler

Il'envoie ses huissiers me harceler à nouveau (SCP BAUCHE-NISSEN LOUVEAU RUYTERS).

La copie de mon blog Nouvel Obs

Donner de l'argent alors que je n'ai rien, pour un article que je n'ai pas écrit, avec un jugement avec des faux en écriture ! Je n'ai rien, alors je ne vais pas donner le peu que j'ai pour survivre à un tueur d'Africains qui a déjà plein de pognon.

Je suis en colère mais j'ai des raisons d'être en colère... Vous me disiez tout à l'heure que nos rapports n'étaient pas faciles. Mais ça fait plus de 2 ans que M Bourry refuse de nous donner les pièces que l'on demande. D'ailleurs le juge du tribunal au Havre a annulé les 24000 euros à cause de cela.

Les lignes qui précèdent ont été écrites par une ex-institutrice ne sachant pas écrire sans commettre de faute d'orthographe. Suite à des propos diffamatoires Jean-Marie a en effet déposé plainte contre Mme Julie Amadis et Monsieur Yanick Toutain pour diffamation, après avoir essayé un recours à l'amiable que ces derniers ont refusés.

Les blogueurs, loin de se décourager, ont écrit des tartines diffamatoires et toujours truffées de fautes de syntaxe, qu'ils ont posté en polluant un peu partout internet. On retrouve leur prose sur des sites dédiés au webgl, à la programmation 3d par exemple.

Un harcèlement psychologique faisant partie de la guerre que mène la France-Afrique

Ce titre a probablement été écrit par un fou ou une folle, voyant des agresseurs d'enfants partout. Je vous laisse découvrir la suite, toujours dans le même style.

Une femme huissier du cabinet SCP BAUCHE-NISSEN LOUVEAU RUYTERS est venu frapper à ma porte ce matin... La porte du minuscule meublé de 10 m² que j'occupe maintenant. Une chambre pièce unique avec un lit, une sorte étagère bureau qui prend toute la place, un évier et un frigo - luxe ! - et une douche dans l'entrée avec un lavabo.

Un tout petit meublé qui m'évite de dormir dehors et que les manœuvres du réseau Bourry m'ont contrainte à occuper : condamnation à 31000 euros pour un texte que je n'ai pas écrit et que la Cour d'Appel de Bordeaux a inventé que j'ai avoué avoir écrit.... Un petit meublé que j'occupe suite à la perte de mon emploi de professeur pour 2 ans... organisée par des gens invoquant la condamnation pro-Bourry comme motif initial de ma suspension.

Passer pour une victime est toujours une chose aisée, et presque jouissive par moments.

Ma vie dans les moindres détails

J'étais en train de laver à la main mes vêtements pour économiser quelques euros du lavomatic. J'ai donc entendu taper à la porte. Ils étaient trois. Deux gros bras et une femme dans la trentaine. Une "huissière" est donc venue dans ma minuscule chambre meublée de 10 Mètres carrés ce matin à 11H30.

Ce n'était pas Alain Ruyters mais une femme. (lui l'huissier Alain Ruyters en août 2012 avait inventé des courriers que Yanick Toutain aurait reçus à un ancien domicile pour lui fabriquer une domiciliation imaginaire...dans le but de me persécuter au nom de l'ONUCI)

JE VAIS REMARQUER LE LENDEMAIN QU'ELLE AUSSI VIENT DE FABRIQUER UN NOUVEAU FAUX DOMICILIANT YANICK TOUTAIN A MON ADRESSE Ce n'était donc pas l'huissier faussaire Alain Ruyters, auteur de faux en écritures et faux témoignage en 2012, au service de Jean-Marie Bourry.

La paranoïa permet d'écrire des histoire à dormir debout, sans avoir recours à de fortes quantités de drogues ou d'alcool. On continue le grand spectacle...

Ce n'était pas Françoise Bauche-Nissen (Cette huissière-là était venue à un autre de mes logements, en 2013, en allant raconter à ma voisine qu'elle avait de l'argent à me verser... "dans une enveloppe"... la voisine avait donné des détails physiques qui ne correspondait pas à celle que j'ai vue ce matin - la 3° du cabinet - mais à l'apparence de celle de lundi...

Cette ex-voisine, le jour où il y aura une justice en France pourra un jour témoigner des pratiques mensongères utilisées par ce cabinet.

Un amour d'huissier

Cette voisine pourra confirmer ce jour-là avoir vu comment un cabinet d'huissier vient inventer de prétendues enveloppes avec de l'argent pour venir harceler les gens. Des méthodes qu'un clerc d'huissier avait confirmé comme fréquentes dans la profession. En ajoutant même qu'il est courant que les huissiers changent l'heure de leur montre pour pouvoir se permettre d'agir hors délai.

Pas surprenant puisque la veille, lundi matin, sa collègue Françoise Bauche-Nissen m'avait convoquée à leur étude pour transmettre un document signé Francis Nachbar truffé de mensonges avec deux énormes faux en écritures.

Mandement de citation à prévenu du procureur Nachbar contre Julie Amadis (suite à la plainte en diffamation de l'inspecteur Patrick Deplanque et du directeur Patrick Clabaut) (blog L'Obs)

Un harcèlement de blog

Et ça continue ainsi. Des tartines et des tartines jusqu'à l'indigestion. Même Google ne veut plus de leur platrées infames de texte et il préfèrera surtout cet extrait à l'original copié et recopié sur moult sites douteux.

Et vous, humble visiteur, vous croierez tomber sur du contenu intéressant après avoir voulu 'stocker' (ie rechercher sur Internet) Jean-Marie. Mais vous ne tomberez que sur cette bouillie, mashup réalisé à la va-vite pour nourrir les bots.